Vivatech 2019 en compte-rendu : 5 startups passées au crible #AccorLab

Vivatech 2019 en compte-rendu : 5 startups passées au crible #AccorLab

Du 16 au 18 mai, Paris accueillait l’un des grands rendez-vous annuels du numérique, Porte de Versailles, à l’occasion de la 4ème édition de Vivatech. Je vous livre mon expérience et un #TOP5 des startups du Lab Accor. 

Le salon Viva Technology a fermé ses portes samedi dernier après 3 jours (de courses) d’innovations, de conférences et annonces. En chiffre, ça rend plutôt pas mal… Plus de 124.000 personnes ont en effet sillonné les allés, alors qu’elles n’étaient que 45.000 pour l’inauguration de l’événement en 2016 et 100.000 l’an passé.

Le salon s’étendait sur 56 000 M2 sur deux halls, dont un tout-nouveau dédié à la thématique « Better life Avenue« . J’ai eu la chance d’être de nouveau ambassadrice du salon pour cette année et je vous livre ici même un volet de mon expérience.. Formidable occasion d’aborder la place des femmes dans le numérique, de questionner le sens de l’innovation et sa contribution au bien commun. Et si je n’ai pas le temps de tout traiter, je reviendrai sur le sujet..

Keep cool under pressure

Il fallait être organisé pour optimiser une « visite-marathon » au Parc des Expositions de Paris. Toutefois, l’affiche était attractive : Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, invité-vedette de cette édition, Ken Hu, le vice-président de Huawei (en plein bras de fer avec Washington, ndlr), Ginni Rometty, la PDG d’IBM, Yong Sohn, le président de Samsung, Mickey Mikitani, le PDG de Rakuten, Jimmy Wales, le fondateur de Wikipedia mais aussi l’ex-sprinter Usain Bolt et sa trottinette du futur, ou encore la légende d’échecs Garry Kasparov devenu l’ambassadeur VIP d’Avast, étaient attendus à Paris. Usant, mais si riche de d’informations !

De son coté, le groupe Accor était de nouveau présent sur le salon avec un stand classe et accueillant (ce qui est rassurant quand on est un leader de l’hospitality). Un espace de plus de 390m2 , façon Work, Live, Play, avec un bar Potel & Chabot où le chef y réalisait des pâtisseries en direct. Cette année, le LAB Accor s’est concentré sur l’expérience client et la fidélité. Tandis, que le Groupe présentait, il ya peu de temps, « Accor Live Limitless« , – une plateforme totalement intégrée réunissant l’ensemble des avantages, services et expériences proposées par l’écosystème du Groupe – Accor se pare d’une nouvelle identité ! En effet, pour accompagner cette nouvelle ambition, qui vise à s’inscrire dans le quotidien de ses clients et à incarner le caractère premium de son portefeuille de marques, la marque inaugure un nouveau langage visuel haut de gamme et dévoile le nouveau logo du Groupe. Le logo se dessine, affirmé, haut de gamme et emblématique construit autour de l’initiale A et associé à la bernache, signe historique de la marque depuis son origine, il forme un monogramme, sceau de l’excellence des grandes maisons de Luxe. Le A devenu blason, est un signe décliné en pattern, embossé pour sophistiquer l’image de la marque. Le code coloriel de la marque est or et bleu pour premiumiser l’image du groupe dans l’univers du luxe. Typo Bernache, ouverte et contemporaine, qui traduit un univers de luxe moderne. Bref. C’est réussi.

Différentes interventions ont eu lieu dont celle de Sébastien Bazin, qui s’exprimait sur le thème de la relation startup/grand groupe au côté du CEO de la startup OnePark, le vendredi. Ainsi que Maud Bailly, Chief Digital Officer et Gilles de Richemond, Chief Information Officer, sur le thème du Digital et de l’IT.

Pour ma part, j’ai assisté à l’intervention de Myriam EL HARRAQ, VP Innovation chez Accor et Cesar Miguel, Innovation Manager & Facilitator chez Accor, qui ont présenté la stratégie du groupe dans le domaine du conversationnel. Un sujet vraiment au coeur de l’actualité. Mais revenons à nos startups ! Cette année, le groupe a lancé 7 challenges pour sélectionner ses startups: Comment proposer à leurs hôtes des circuits et des activités durables pendant leur séjour ? Comment améliorer l’efficacité du personnel avec des produits et services numériques ? Ou encore… comment encourager leurs hôtes à générer du contenu et comment l’exploiter ? Ces problématiques variées répondent à des thématiques réelles du Groupe et ont été lancées par différentes équipes telles que l’équipe Europe BCD, Marketing, Sustainable Development, Disruption & Growth et Talent & Culture. 36 startups précisément exposaient pour présenter leur concept. Je suis partie à leur rencontre pour en savoir un peu plus..

 

#1 ► HEXAGRO  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

ESPACE 

#2 ► WENABI  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Même si la startup Wenabi n’est pas la plus valorisante en photo, il m’était impossible de ne pas vous en parlerLeur mission ? libérer le potentiel de chacun à s’engager pour l’intérêt général. Wenabi répond à un vrai besoin humain, elle ambitionne de recréer du lien entre le monde associatif et le monde de l’entreprise ! Concrètement, la plateforme permet aux associations de trouver gratuitement des bénévoles parmi les salariés des entreprises partenaires, de cette façon cela facilite l’accès à des missions solidaires, et valorise les actions réalisées par les collaborateurs. Une initiative qu’il fait bon de pousser dans les entreprises !   affaire à suivre…

ESPACE

#3 ► YES WE GREEN   _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Et puis en continuant ma route, je me suis arrêtée sur l’espace de Yes We green. De la conviction qu’il y a aujourd’hui toutes les solutions concrètes et accessibles à tous pour consommer différemment, et avoir un impact positif pour le climat, est né cette startup ! Dans un 1er temps, les créatrices ont voulu montrer qu’il y avait une richesse d’acteurs engagés,  et ce, en les rendant visibles sur un même outil, via un city guide collaboratif référençant partout en France des acteurs indépendants (associations, créateurs, auto-entrepreneurs, artisans…) et favorisant le développement de ces nouveaux usages : restaurants sourçant des produits locaux, recycleries, ressourceries, fablabs, jardins partagés… Avec l’envie d’aller plus loin, ils ont donc proposé à leurs acteurs référencés dans le guide de créer des ateliers permettant de découvrir et comprendre leur démarche. Après le développement de l’offre pour les particuliers, la jeune pousse développe des solutions Entreprise pour infuser l’innovation sociale et climate friendly au sein des organisations. Ces ateliers regroupent toutes les grandes thématiques de notre quotidien : food, fashion, beauté, décoration sans oublier une Spécial enfants. Avec ces ateliers, vous pourrez soit explorer une nouvelle tendance green (découverte de la nourriture vegan, dégustation de vins naturels, exploration de l’apiculture urbaine,…), soit apprendre à fabriquer ou créer par vous-même : fabrication de votre lampe d’intérieur, fabrication de produits cosmétiques ou d’entretient ou de sa mozzarella locavore, …(Si cela vous intéresse, retrouvez toutes les offres d’ateliers en cliquant ici)    affaire à suivre, très chouette idée d’activité en famille ou pour d’autres occasion comme les EVJF…

ESPACE

#4 ► STARBOLT  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

L’idée est simple et pourtant vraiment pas bête ! Grâce à Star Bolt une entreprise peut installer en leasing une flotte de scooters, vélos et trottinettes électriques à disposition de ses employés. Les contrats peuvent aller de 12 à 48 mois renouvelables. Grâce à une application, les utilisateurs peuvent emprunter les véhicules et les ramener de manière simple. D’un côté les collaborateurs ont un moyen de déplacement, rapide, pratique et de l’autre l’entreprise économise sur les frais de déplacements de ses collaborateurs, réduit son impact environnemental lié au transport et bénéficie d’une image innovante et attractive  affaire à suivre…

ESPACE

#5 ► GYM LIB  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Enfin, the last but not the least.. Il était une fois un fondateur qui travaillait chez Deloitte (Sébastien Béquart), ce Sup de co de 35 ans avait bien du mal à trouver une salle de sport adaptée à ses horaires tardifs. De là est née Gymlib, une appli qui donne accès à la plupart des offres (Club Med gym, L’Orange bleue, Keep Cool, etc.) dans la limite de 5 visites par salle et par mois. L’abonnement (de 10 à 40 euros suivant le nombre de salles) est proposé via les entreprises qui veulent promouvoir le bien-être au travail. La salle, elle, est rémunérée à chaque visite. Un concept vraiment pratique qui a de quoi séduire   affaire à suivre…

ESPACE

espace

Il y a tellement d’autres concepts à découvrir dont j’aimerais vous parler.. pour ne citer que : 

► Save Eat propose des recettes pour utiliser tes ingrédients par ordre de priorité. Tu cuisines ainsi tous tes ingrédients avant qu’ils ne soient périmés. Tu peux aussi découvrir des recettes pour cuisiner facilement un reste de poulet, de pain ou de riz mais aussi, des restes plus originaux comme des épluchures et des peaux de bananes.

Travelsify a développé un outil de recommandation d’hôtels et de restaurants basé sur la technologie du traitement automatique du langage naturel. En analysant non seulement les notes et les standards de confort, mais aussi les commentaires de millions de clients, son intelligence artificielle parvient à définir ce que la start-up appelle l’«ADN» de l’établissement.

► Yumdo propose d’utiliser des cuisines d’hôtels dans les meilleurs zones avec un investissement limité.

► Handiplanet est un guide de voyage collaboratif permettant aux personnes à mobilité réduite d’organiser, planifier, préparer leur voyage grâce aux retours d’expériences, bons plans, conseils et astuces de personnes en situation de handicap.

Mais aussi…

espace

Cette édition Vivatech 2019 était une belle réussite d’un point de vue organisation. Malgré le monde, on peut dire que l’expérience était agréable (bien que bruyante). Un point que l’on peut relever sur le Stand Accor Lab, mais également en général sur le salon, c’est une certaine maturité qui se dégage des applications, ou services découverts. L’effet wahoo des expériences VR qu’on observait à tout va, il y a encore quelques années s’estompe, même si tout le monde s’arrête toujours sur le genre de truc comme la voiture drône d’Airbus. Les sélections de startups permettent d’observer les tendances qui se dégagent, et ça donne vraiment pas mal d’idées, de pistes de reflexions, et de matière.. Encore une belle édition qui a de quoi inspirer ! A l’année prochaine !

Ce dossier a été réalisé en partenariat avec le groupe Accor. Aucun contenu n’a été imposé, ni validé. La création de contenu réalisée n’a été accompagné d’aucune contrainte, ni autre guideline. Pour toute demande demande de collaboration, merci de me contacter à l’adresse alizee@dettacheedepresse.com