Quitte ou Double│« Entre supplice et part de rêve, que choisiriez-vous..»

Quitte ou Double│« Entre supplice et part de rêve, que choisiriez-vous..»

 

Une des conversations que tout le monde a déjà eue au minimum 1 fois dans sa vie commence par : « Tu ferais quoi si tu gagnais le gros lot ? ».  Je me suis penchée sur la question en allant un peu plus loin. 

Coïncidence ou non, le fait est, que, deux jours après avoir regardé le film, « La liste de mes envies« , tiré d’un roman de Grégoire Delacourt, j’ai été contactée par FDJ pour collaborer sur sa nouveauté: Le Quitte ou Double ! Ce jeu permet à ses adeptes de doubler voire tripler leurs gains ou… de tout perdre.

Le sujet est inspirant, c’est vrai. D’autant plus que j’ai toujours été très friande de tous ces jeux.. A vrai dire, je ne m’imaginais dés le début pas très originale sur le sujet mais je trouvais l’idée de rassembler mes esprits et de vous écrire sur le sujet, plutot cool. Pourtant la vraie question, n’est-elle pas ici, serions-nous prêt à prendre le risque de tout perdre pour gagner plus ?  Il est clairement plus que nécessaire d’avoir toute sa tête si on veut tenter de gagner… Cette collaboration m’a donc fait réfléchir et rêver un peu sur toutes les possibilités que pourraient m’apporter de gagner à ce jeu, mais aussi et surtout si je serais prête à tout remettre en jeu…

Ce mercredi, pour 3€, et un aller/retour au Tabac de la rue, je me suis donc offerte cette partie de rêve.. pour tester ce nouveau jeu, qui plus est, le premier ticket de grattage avec partie interactive (facultative, on y va doucement non mais oh!). « phygitale », je crois que c’est le mot tendance qu’on utilise pour parler de ces expériences qui se vivent dans le réel mais qui peuvent se poursuivre  sur le digital… (physique.. phygital.. vous l’avez?). Bref, ce jeu permet de gagner jusqu’à 50 000€ (ce qui est déjà hyper sympa!), mais l’expérience en ligne permet de tenter de multiplier son gain sur le principe du « stop ou encore» pour gagner jusqu’à 800 000€. Tenter de doubler voire tripler ses gains en prenant le risque de tout perdre, c’est le principe en fait du jeu. C’est stressant. Mon premier réflexe n’est pas très différent de la plupart des gens: ne plus avoir à me soucier du quotidien, entre autre me soulager au quotidien..

Mais reprenons. D’après les chiffres communiqués, en jouant, on a environ 1 chance sur 3,89 de remporter un gain au grattage, okkkk.. je m’emballe un peu mais c’est peut-être MON moment… Je gratte donc la 1ère zone de jeu (étape 1 #check). Concrètement,..si un ou plusieurs des numéros correspondent à un ou plusieurs numéros gagnants, je remporte le gain associé. On est d’accord ? Si je gagne, je peux choisir de m’arrêter et repartir avec mes gains. MAIS. Je peux aussi décider de le remettre en jeu. Dans ce cas, je dois gratter la zone en bas du ticket (étape 2, pas #check du tout encore) qui permet d’accéder à cette partie via un flashcode (ou un code de 18 caractères au choix).

En parallèle, c’est la 2ème pensée qui me vient à l’esprit: m’assurer que les gens importants pour moi aient ce qu’il faut. Ça semble généreux, mais en fait, ça aussi, ça enlève aussi un poids sur les épaules… Parfois des gens près de nous, que ce soit notre famille ou nos amis proches se retrouvent dans des positions difficiles ou désavantageuses financièrement et on se retrouve impuissant face à la situation. Les aider permettrait probablement d’avoir la tête plus tranquille pour ensuite penser à soi… Et puis, tout de même, pour les gens autour de moi qui ont la chance d’être déjà en pleine santé financière, pourquoi ne pas en profiter pour les gâter un peu, et leur faire plaisir ! 🙂

Continuons. Tout se précise. C’est la dernière étape: l’étape digitale, un jeu à part entière avec un univers interactif et divertissant fondé sur le choix de chiffres (accessible ici). Sur cet insidieux jeu qui fait miroiter un magnifique prix au risque de perdre celui déjà gagné, il faut prendre la bonne décision au bon moment, le suspense est à son maximum et on aime ou on n’aime pas, mais l’adrénaline est là. Cette fois, c’est environ 1 chance sur 2 qu’on a, d’atteindre chaque palier sur le digital. Je dois reconnaitre que c’est tentant…

Plus on a mieux c’est. D’autant que.., comme je ne suis pas uniquement un monstre d’égoïsme et de vénalité, j’aimerais faire en sorte de donner (surement anonymement) une petite partie de l’argent gagné dans des causes humanitaires. Pourquoi pas investir concrètement dans la réhabilitation de femmes SDF (je commencerais même par prendre une table pour ce diner de charité  organisé par l’association Le Filon et Thierry MARX pour les femmes sans-abri, qui aura lieu le 21 Mars, et dont la cause me tient très à coeur). Et puis, quand même, et parce que c’est important d’aller jusqu’au bout de l’emballement, j’achèterais aussi une voiture écologique pour contribuer le moins possible au réchauffement de la planète. Je me ferais des cadeaux, je reserverais des voyages lointains et dépaysants. Mais pour ça il faut de l’argent, et donc du courage pour tenter d’aller plus loin. En attendant, métro, boulot, dodo.. Les quelques euros gagnés ne me permettront pas de tout quitter pour les Maldives.., mais l’expérience a été stimulante et c’est ce que j’en retiens. J’ai des rèves (accessibles), pas beaucoup d’esprit de prise de risque mais l’envie de réaliser ces idées. Et vous, quelles seraient vos envies, vos rêves, si jamais vous gagniez 800 mille euros ?

Le côté décisif sur ce jeu est à la fois son principal attrait mais aussi sa plus grande difficulté, qui ose tenter de gagner plus au risque de perdre un petit prix ? Vous ? Entre regrets et remords la réponse vous coûtera 3 €. Si l’argent ne fait pas le bonheur et qu’il ne peut y contribuer que partiellement, il permet d’ouvrir des perspectives. N’est-ce pas le plus important aujourd’hui, les perspectives d’avenir ?