« Super Fromages » de Babybel, succès d’un storytelling à la française

 

La marque de fromage à la coque rouge (Babybel) revient avec une nouvelle mini-série baptisée « Super Fromages ». Admiration totale pour cette saga aux ingrédients magiques. On vous raconte. 

L’idée, le concept, tout est travaillé à souhait.. Avec l’envie de découvrir l’envers du décors de cette nouvelle saga, nous avons été invité à rencontrer les équipes de la marque Babybel ainsi que les équipes de création de cette campagne, il y’a quelques semaines. L’histoire s’articule autour des aventures des mini Babybel qui souhaitent rejoindre les « Terres Laitgendaires », la terre promise de tout vrai fromage ! Encore une belle histoire à raconter, mais aussi à écouter. Dans cette nouvelle saison, de nouveaux personnages font leur apparition. Le fruit de quelques mois de travail intense. Entourée de partenaires référents comme l’agence Darewin (accompagnant notamment les studios Warner et Fox) et les studios de production Circus (spécialistes de l’animation 3D), la marque s’approprie les codes des films d’animation et utilise notamment la 3D.

Les 6 épisodes sont visibles depuis le 4 juin sur la chaîne YouTubela page Facebook et le site internet de la marque. Pour leurs voix off, Babybel a fait appel à deux youtubeurs aussi talentueux que populaires : Lola Dubini et Maxime Chabroud, connu sous le pseudo d’Amixem. Leurs univers fun, leurs prises de parole dynamiques et empruntes d’humour sont en total adéquation avec le contenu de cette mini-série. Cette nouvelle saison propose des interactions assez inédites dirons-nous, avec les petits fromages à coque rouge !

Babybel vers une Brand Content saga

Babybel avait déjà initié la démarche l’année dernière avec sa série « La vie du filet », une mini-saga originale qui avait conquis le coeur des internautes et plus particulièrement celui du jeune public. La série avait totalisé près de 13,1 millions de vues sur YouTube ! Cette saison encore, ils se sont bien appropriés les codes de films d’animation célèbres, travaillant en étroite collaborations avec des agences de référence dans le domaine de l’entertainment pour un résultat toujours plus ludique et interactif. Ainsi, pour pousser toujours plus loin la créativité, les équipes Babybel ont décidé de donner une place toute particulière au public de Super Fromages en créant la 1ère série augmentée. Augmentée ! Oui oui vous avez bien entendu ! Plutot original, on aime l’idée, la démarche, et surtout le rendu ! Dans chaque épisode, le spectateur peux interagir avec l’action et l’intrigue et ainsi aider les personnages à atteindre leur but !

Dés ce 1er épisode, un nouveau personnage mystérieux apparait… En effet, Babybel® a profité du lancement de la nouvelle web-série pour présenter sa nouvelle innovation produit grâce à un guest inédit : Noé, le Mini-Roulé ! Voui voui, comme on vous écrit.. Mini-Roulé, le nouveau venu de la famille Babybel®, un vrai petit fromage enroulé fabriqué en France avec du lait 100% français, avec tous les bienfaits d’un produit laitier sans ajout d’additif ni conservateur. On retrouvera cette petite nouveauté dés juin, en sachet de 5 coupelles. Assez attendu, on vous présente le premier épisode de la saga :

Du site web au packaging en passant par l’identité de marque, les magasins, les présentoirs, cette campagne se décline parfaitement sur chacun des supports de la marque. On image déjà les enfants demander à leur parents d’acheter des Babybel pour faire les petits personnages « pour jouer comme dans la pub ».. Car si le rendu est réussi, on peut dire que le travail n’a pas été très simple. Coté créa, la 3D demande de penser à tous les détails, de travailler au mieux la réalité. Des heures de shoot produit, pour essayer de retranscrire au mieux la réalité. Cela demande donc un soucis du détail hors pair. L’une des contraintes était de pouvoir rendre le jeu « réel » donc forcément déclinable dans la réalité. Pour répondre à cette volonté, les personnages n’ont pas d’expression du visage (yeux, bouche), ils vivent, ressentent, parlent ou pensent mais restent les produits aussi simples qu’ils sont dans la réalité. Une stratégie qui permet de faire en sorte que les gens se projettent et s’identifient à certains caractères, résultat d’une campagne réussie.

 

On se sent encore enfant quand on se laisse entrer dans l’histoire.. Babybel nourrit son brand content grâce au coté « jeu ». C’est une approche encore trop peu utilisé dans l’univers de la publicité. Les utilisateurs ne se contenteront pas de suivre les aventures des super fromages pêchus mais vivront l’expérience à leurs côtés avec des invitations à s’engager directement au sein même du scénario. Se tourner vers le média jeu pour interagir avec sa communauté toute l’année et s’appuyer sur le branding pour porter le discours de marque se révèle souvent être une stratégie gagnante. Dans cette série, on ne porte pas un produit, on porte un concept, une idée, une vision, on porte toute la franchise en s’intégrant dans le quotidien avec humour. Au delà de livrer des publicités récréatives, la marque crée aussi un langage amusant. Une scénarisation bien pensée qui devrait réussir à capter l’intérêt de la cible. Ces personnages pleins de vie, aux caractères bien distincts (le footeux, la belle, etc…) devraient attirer la sympathie du public. Qui, espérons pour la marque, attendra chaque nouvel épisode comme on peut attendre le nouvel épisode d’une série.

 

Cet article vous est proposé par Dettachée dans le cadre d’un partenariat avec le groupe BEL. La rédaction de cet article est indépendante, aucun contenu n’a été imposé excepté la diffusion du spot et 100% des opinions sont personnelles.