Lecture #SoDettachée : « Saigne pour moi » de Michael Robotham

Lecture #SoDettachée : « Saigne pour moi » de Michael Robotham

Cette semaine je partage avec vous une lecture sympa pour tous les amateurs de polars, de suspense et de psychologie ! C’est la lecture de Saigne pour moi de Michael Robotham aux éditions Livre de poche. A l’approche des vacances, voici un avis qui pourra vous aider à vous décider (ou pas).

9782253173663-tQuatrième de Couverture :

 Ray Hegarty, un ancien policier très respecté, est découvert mort dans la chambre de Sienna, sa fille de quatorze ans, que l’on retrouve couverte de sang. Tout la désigne comme coupable, mais le psychologie Joe O’Loughlin n’est pas convaincu. – Sienna est la meilleure amie de la fille de Joe. Il l’a vue grandir et le trouble qu’il perçoit dans son regard l’interpelle. Contre l’avis de la police, il lance sa propre enquête, s’embarquant ainsi sur la piste d’un enseignant prédateur, d’une conspiration du silence et d’un procès de la haine raciale qui captive le pays tout entier.

L’auteur :

Michael Robotham a commencé sa carrière comme journaliste avant d’écrire de nombreuses autobiographies à succès en collaboration avec des hommes politiques, des pop stars, des psychologues, des aventuriers et des personnalités du show business. Ses romans policiers ont été traduits dans vingt-deux langues. Il a remporté à deux reprises le Ned Kelly Award, prix australien du meilleur polar, et a été nominé pour le CWA Steel Dagger en 2007 et 2008, ainsi que pour les ITV3 Thriller awards.

« Saigne pour moi » est le premier thriller de Michael Rbotham que j’ai lu.


27

L’avis #SoDettachée :

Il fait froid, glacial (ou presque) en ce mois de décembre. Les terrasses ferment les unes après les autres et laissent place à quelques moments solitaires. Le temps est à la gourmandise et à la lecture sans souci un dimanche soir au coin du feu. Et cette fois, c’est Saigne pour moi, de Michael Robotham qui éveille ma curiosité et qui me tient compagnie, depuis quelques semaines, ces dimanches au coin du feu. « Le meilleur des Robotham » disaient-elles. Les critiques anglophones étaient unanimes sur ce bouquin, je crois bien que c’est ça qui m’a décidé.. Maintenant je peux le dire; ce livre apparait comme une lecture idéale pour ces moments où l’on espère se laisser entrainer au dela du reel, page après page, dans une bulle de mystère absolue. “Du Harlan Coben en beaucoup mieux” note L’express, et je suis d’accord ! Mieux écrit, mieux construit, des personnages mieux dessinés. Et un roman moins fabriqué surtout. Tout le talent de l’auteur consiste à entretenir un suspense haletant non pas sur l’assassin, son identité, mais plutôt sur l’issue des recherches du psychologue, ses avancées face au mystère. Ce qui créér une vraie richesse des personnages, et une richesse des rebondissements. C’est la psychologie des personnages qui enrichit l’intrigue.

Alors, oui, peut être pas chef d’oeuvre de la littérature, mais quand même un bon roman noir qui donne des crampes à l’estomac (juste assez pour vous donnez un peu de sensation un week-end grisou ou des vacances de noël un peu maussades)., Plus simplement un “page-turner passionnant” que l’on a pas envie de lâcher.

Malgré un début un peu long (et encore), on y découvre l’évolution des recherches, l’histoire de ce psychologue, spécialiste du comportement. Atteint de Parkison, ce personage principal qui a autant de mal à maîtriser sa vie que ses mouvements refuse pourtant de lâcher prise et se bat. Attachant, hyper protecteur envers ses filles, amoureux transi de son épouse, le personage fait de ce roman une lecture passionnante, demeurant doué pour scruter les manies des autres, dévoiler les cicatrices de l’enfance ou les traumatismes de l’adolescence et dénoncer la perversité des adultes…

« Thriller » ou non, Saigne pour moi me donne maintenant l’envie de lire d’autres oeuvres de l’auteur.

28

 

Michael ROBOTHAM : Saigne pour moi. (Bleed for me – 2010. Traduction de Sabine Boulongne).Première édition Editions Jean-Claude Lattès. mars 2012. Réédition Le Livre de Poche. Parution 6 novembre 2013. 600 pages. 8,10€.

 

Citation :

« L’amour est souffrance, la souffrance est amour et ils ne me laisseront jamais tranquille dans ce monde. »

 

 

Lu dans la presse :

 

« Avec d’obscurs rebondissements psychologiques, Saigne pour moi entraîne les lecteurs dans une enquête frissonnante… »

Éric Libiot, L’Express

 

« Délicieusement tordu, Le Suspect est construit avec précision et raconté avec une réelle intelligence. »

The New York Times

Votre Dettachée

alizee@dettacheedepresse.com