« Bref, j’ai adopté un lave-linge Siemens »│Vis ma vie de (presque) trentenaire

« Bref, j’ai adopté un lave-linge Siemens »│Vis ma vie de (presque) trentenaire

 

En ces temps troubles pour le mariage, une valeur demeure infaillible : l’électroménager, s’amuse l’écrivain Ermanno Cavazzoni. ^^ Pas faux. 

DE QUOI VAIS-JE M’EQUIPER? Quel électroménager et à quel prix ?  Hein. En voilà une bonne question! Ca sonnait un peu comme le premier jour du reste de ma vie.. Le tout l’un dans l’autre, et avec un peu de rigueur,  il fallait que je mette à profit cette aventure, pour vous éviter à votre tour de perdre votre temps à arpenter les forums et les sites de ventes. Voici donc ma conclusion et mon humble retour d’expérience sur ce choix (avec un peu d’humour et dynamisme, oui rassurez-vous)!! 

Si on écoute sa banque, ou son compte en banque, on a très vite envie de se dire qu’on se contentera d’un petit rien.. Puis, on y réfléchit et on se dit, que, tout compte fait, quitte à avoir un endroit à soi, autant qu’il soit dès le début parfait de chez parfait.. C’est donc avant même de penser à la configuration de la cuisine, que j’ai listé les appareils que je souhaitais avoir.. En fait, au début, l’idée DE NE PAS avoir de machine à laver ne m’était même pas venue à l’esprit. En effet, non pas que je sois maniaque (bien au contraire) mais lorsque l’on fait un achat immobilier, on se dit que cette acquisition sera toujours rentable, en effet, l’équipement est une chose qui est souvent sacrée dans la décision, de par son utilité mais aussi sa praticité à tout usage. De cette façon, quand, lors d’un échange avec les équipes Siemens Home France, a été évoqué la possibilité de tester certains produits, j’ai sauté sur l’occasion! WOOP WOOP !!! Smiley hyper enjoué! Pour ne pas dire quel must ! Souhaitant initialement m’équiper d’un four Siemens, il me paru donc évidemment de regarder ce que la marque proposait en lave-linge intégrable (avec un chargement frontal du coup).

Ce qu’on peut dire, c’est que dans ma configuration, il n’y avait pas non plus 37 possibilités. Pour faire un choix, et même s’il y a quoi hésiter (quand on n’est pas au top de la confiance en terme de prise de décision comme moi), je me suis vite orientée vers les modèles qui répondaient à mes critères. Peu nombreux, mais bel et bien présents et répondant à plusieurs contraintes de place et d’encastrement,voire d’habitude d’utilisation aussi. Vous imaginez bien que dans un 30 mètres carré, il est peu probable d’avoir le linge de 4 personnes à nettoyer..

L’heureux élu, le choix final; le modèle de lave-linge hublot SIEMENS encastrable WK14D541FF blanc (dispo chez Darty à 1199€, ou chez LaRedoute  en promo en ce moment à 1005€ d’ailleurs) allait rejoindre ma cuisine. Prêt à supporter 7 kg au lavage et 4 kg au séchage avec une vitesse de 1400 tours/min. La porte est réversible, le tout entièrement intégrable ! C’est justement tout ce dont j’avais besoin !

 

 

Ce Lave-linge séchant intégrable est équipé du waterPerfect. waterPerfect, au delà d’être un petit nom mignon, c’est la technologie qui permet la détection de charge automatique pour une conso d’eau adéquate autrement dit ça permet d’économiser de l’eau.

Pour moi la démarche est essentielle, encore plus à une époque où l’on a jamais autant sollicité la consommation responsable. On parlera aussi de « Technologie autoDry »: qui n’est autre que des cycles mis en place, contrôlés par des capteurs intelligents pour un séchage en douceur. En fait, les capteurs mesurent le taux d’humidité du linge pour adapter la durée du cycle de séchage. On peut nettoyer tout type de pièce selon les modes adaptés. Super utile.

.

► En terme de design…

Il faut dire que si le design est l’une de mes priorités sur grand nombre de mes choix, sur celui-ci cela n’a pas été ma préoccupation. Les produits de la marque Siemens de toute façon sont tous  design (c’est au coeur de leur marketing), mais dans la mesure où le Lave linge était intégré et par conséquent non visible de l’extérieur, j’étais clairement plus attachée à ses performances et sa consommation. Bon il est classique, il n’a rien de dingue, il a pour but d’être le moins visible possible, et il fait le job !

► En terme d’utilisation… 

Même en 2019, je dois vous avouer avoir été tentée de lire la notice. Je me confesse même: J’AI LU LA NOTICE ! Oui, ce petit manuel de 183 pages dans lequel toutes les informations nécessaires à la mise en place et aux réglages de cette machine sont expliquées, se lit par tranche, un peu en fonction de ce qu’on cherche à faire. C’est peut-être so 2010 mais, se le dira t-on, c’est encore bien utile..! J’y ai découvert tout un tas d’option dont j’étais loin d’imaginer l’utilité !! L’une de ses forces réside dans l’offre de programmes variés. Pour ne citer que le fameux mode de capacité variable automatique cher aux personnes désirant réaliser des économies ( comme moi par exemple ^^).

Grand oui pour le mode Express 15 mn : un programme de lavage en 15 minutes ! Assez pratique pour les petites charges de linge (max. 2 kg) peu sale. Quand on fait du sport, et qu’on a l’habitude de laver fréquemment ses tenues, cela a ses avantages !

Sinon, on ajuste le programme en fonction de ses paramètres: nuit, Mix, Microfibres, Chemises/Chemisiers, Express 15 minutes, Laine/Lavage main froid, Délicat/Soie. L’ affichage sur grand display permet d’activer la fin différée jusqu’à 24h, et d’afficher les modes de séchage, le déroulement du cycle, la vitesse d’essorage, la température et le temps restant. J’aime le fait de vivre en 2019. Bon point qui me marque aussi: ce produit intègre une sécurité antifuite et débordement. Ainsi, il n’y a aucun risque que l’eau coule sur le sol et ça, c’est déjà rassurant (ceux à qui c’est déjà arrivé comprennent de quoi je parle).

Pour le bruit, et parce que si le design est second, là c’est vraiment important, on parle d’un niveau sonore de 57 Db, autrement dit, et dans la pratique, cela signifie qu’il n’émet presque aucun bruit sauf pendant le processus d’essorage ( jusqu’à 77 dB).  Je vous le confirme, je n’ai pas entendu de bruit, et jusqu’à présent, je n’ai jamais ressenti aucun désagrément. Autre bon point, le lave-linge n’exige que peu d’entretien et à l’air de se montrer très facile à nettoyer (pour l’instant je n’ai pas eu encore à passer par là donc bon..). Pour être honnête, j’ai encore tout un tas de truc à découvrir, et à comprendre surtout, mais dans l’ensemble l’expérience est facile, (presque agréable).

► Les points forts :

Capacité 7 kg en lavage (tambour 52 L) – 4 kg en séchage • Essorage max. 1400 tr/mn •  Fin différée jusqu’à 24 h (affichage du temps restant) • Classe A en lavage

► Conclusion.. 

Pour  ma part, c’est une acquisition pour laquelle je suis très satisfaite, je ne me donnerais pas la peine de vous faire ce retour par écrit si ce n’était pas un vrai ressenti. Je termine ce dossier contente, et aussi ravie de vous dire que les petites lessives utilisent juste l’eau et l’électricité nécessaires à leur lavage, et pas plus. Et si je peux rassurer certains/certaines d’entre vous à investir, je le fais en toute confiance. 🙂