USEFooL CHALLENGE : « le ridicule ne tue pas, il sauve des vies »

USEFooL CHALLENGE : « le ridicule ne tue pas, il sauve des vies »

 

Avec ce slogan, la nouvelle plateforme USEFooL CHALLENGE lancée par l’UNICEF France propose de relever des défis pour la bonne cause ! 

Rentrée oblige, les bonnes actions ne sont jamais de trop! On revient avec vous sur une démarche plutôt bienveillante! On vous explique. Aller à la poissonnerie en tenue de plongeurmaquiller son amie les yeux fermésdéclencher un clapping déguisé en Pokémondanser seul dans un parc sous le regard éberlué des badauds, tels sont les défis totalement insolites que l’on retrouve sur la plateforme USEFool CHALLENGE lancée cet été par l’UNICEF France. Loin d’être anodines, ces vidéos complètement loufoques réalisées par des internautes connus ou moins connus, sauvent des vies et contribuent à améliorer l’avenir des enfants partout dans le monde.

Comment ça marche ?

Une personne lance un défi à un(e) ami(e), collègue, membre de la famille, crée une cagnotte de dons sur www.usefool-challenge.fr et invite son entourage à la remplir. Dès que le montant de la cagnotte est atteint, celui ou celle à qui le défi a été lancé n’a plus d’autre choix que de le réaliser, et de partager la vidéo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #USEFooLCHALLENGE. Chaque soutien compte : la solidarité des internautes permettra de contribuer aux programmes terrains de l’UNICEF : éducation, vaccination, eau potable… Afin d’améliorer le quotidien de plusieurs milliers d’enfants dans le monde.

Les Youtubeurs se prennent au jeu

D’ores et déjà, le concept a séduit plusieurs Youtubeurs, Horia en tête. Avec plus d’1.7 million d’abonnés, la 2e  Youtubeuse de France a très vite rassemblé les 2 500 euros nécessaires pour réaliser son défi  « the floor is lava », le principe consistant à se percher n’importe où le plus vite possible. « C’est des challenges qui ont l’air un peu foufou mais au final, je pense que ça peut servir. Si je peux apporter du soutien via ma communauté et apporter des dons à l’UNICEF, j’en tire une grande fierté, sans avoir peur du ridicule ! » explique-t-elle. D’autres sont aussi dans la course, tels que le Bloc Multiprise de Golden Moustache.

Devenir Usefooler

Qui deviendra célèbre en faisant le buzz pour la bonne cause ? Telle est la question ! En attendant, le USEFooL CHALLENGE reçoit le soutien de nombreuses personnalités qui relaient l’opération – ou préparent elles-mêmes un défi… : Gad Elmaleh, Estelle Denis, Natoo, Fauve Hautot, Michael Gregorio, Gil Alma, Jessica Houara-d’Hommeaux, Maskey, Moussier Tombola, Bayou Sarr, etc. Et le nombre de Usefoolers ne cesse de croître, profitant de cette possibilité d’agir « ici » pour aider les enfants « là-bas », et ce dans la joie et la bonne humeur, en faisant ce que font naturellement les enfants : jouer, rire, se challenger, « oser », sans se soucier du regard des autres !

Alors, rendez-vous pour tout le monde sur www.usefool-challenge.fr.

A suivre également sur les réseaux sociaux Facebook @USEFooLCHALLENGE et Twitter @USEFooLCHALLENG
Vu sur: 
https://www.unicef.fr/article/usefool-challenge-le-ridicule-ne-tue-pas-il-sauve-des-vies