Meet the Canadians: j’ai testé le générateur d’itinéraire personnalisé…GÉNIE !!

Meet the Canadians: j’ai testé le générateur d’itinéraire personnalisé…GÉNIE !!

 

Canada isn’t cold, it’s cool ! Lac Moraine…, Ce lac glaciaire – plus petit et un brin plus sauvage que son célèbre voisin le lac Louise, glisse admirablement dans la vallée des Dix Pics, au pied de dix majestueux sommets des Rocheuses canadiennes… Vous fermez les yeux et vous vous imaginez là marcher le long de la rive, subjugués par la beauté des lieux, vous êtes serein.

En ce début d’après-midi, le soleil illumine les eaux bleues cristallines et vous vous demandez pourquoi vous avez attendu tout ce temps pour songer y partir… Et pour raison, je serais obligé d’avouer que les Français (Européens?) ont une connaissance limitée du Canada et des Canadiens.., Non, mais sans blague, ils pensent parfois que le Canada se limite au Québec, le pays de Céline Dion, Garou ou encore Roch voisine. Ils ne connaissent que la Poutine, ou le sirop d’érable. Et puis encore mieux, d’autres considèrent avec amusement que le Canada c’est le Grand Nord, la triple couche de polaire, le froid et la neige plus de 6 mois par an. Tu sais, là où il y a des ours polaires, des castors et des caribous, et bien évidemment, là où vivent les cousins québécois (ceux avec un drôle d’accent que même t’es pas sûr de bien tout comprendre quand ils te parlent). Bref. Je dis ça, parce qu’avant de découvrir le territoire, j’ai moi même eu quelques pensées très clichées. En effet, si le domaine du voyage ne m’est pas inconnu, loin de là, le canada, ne l’est pas non plus !

C’est la dernière opération de Brand content réalisée par la régie publicitaire du Groupe Le Monde pour Destination Canada qui me pousse à prendre la parole aujourd’hui. L’idée est très simple (et surtout très très cool): nous aider à générer notre carnet de route « idéal » en fonction de nos critères de recherche, – en gros s’occuper de faire notre planning pendant qu’on n’as qu’à se préoccuper de trouver des billets d’avion pas chers!

Décontracté ou sportif ? Spartiate ou « grande classe » ? A chaque personnalité de voyageur correspond une facette du Canada: que l’on préfère la nature, l’aventure, la culture ou les villes, le Canada a une expérience à offrir. D’ailleurs, c’est cette promesse qu’on retrouve très clairement au coeur du dispositif Destination Canada. Ce qui me plait particulièrement, c’est l’algorithme de recommandation de voyages développé. Point de départ, niveau de confort, durée du séjour : ces critères sont déterminants dans la planification d’un voyage et rendent le carnet de route quasiment parfait. Une bonne façon de découvrir une multitude d’itinéraires correspondant à ses envies.

 Découvrez votre itinéraire idéal en quelques clics

 

Un parcours en 3 étapes. C’est la 1ère réussite de cet outil utile! Je suis déjà contente de ne pas avoir à dépenser une demi heure de mon temps pour remplir jenesaisquel long et incompréhensible questionnaire… Ici, la première page est une jolie carte illustrée du Canada avec du bleu, des couleurs, et des noms de villes qui sembler crier « Cliiiiiique viiiiite » …  Il suffit de choisir son point de départ parmi une vingtaine de villes présentes sur la carte pour commencer la sélection. A part Montréal, il faut dire que j’ai encore beaucoup de choses à découvrir mais l’envie de commencer du coté d’Edmonton est là.

Chaque clic,une question, et une jauge que l’on place en fonction de ses envies. Par exemple, c’est à la 1ère étape qu’on vous demande de définir si vous préfèrez des vacances plutôt « décontractées » ou plutôt « sportives ». Première colle, mais en vrai, le canada, on ne peut pas y aller QUE pour se reposer.. Je laisse la jauge au milieu, en se disant après tout qu’après l’effort, le réconfort…

 

Le rythme recherché, puis la fameuse question confort : plutôt  Spartiate ou grande classe ? Très clairement, le camping et moi, on fait deux, mais la magie du site me laisse croire que les paysages seront encore plus démentiels. Puis vient « urbain ou nature » ? Grand oui pour la nature, ses espaces et ses couleurs.. Enfin, the last but not the least ! Dernière étape, dernière question, la question de la durée du séjour : 1, 2 ou 3 semaines ? Qui peut le plus, peut le moins mais en vrai le choix est vite vu.. Je suis presque triste de me dire que le site pourrait me proposer 3 semaines d’excursions, quand seulement 1 semaine, une toute petite semaine rikiki est à ma disposition..

Le résultat prend quelques secondes à apparaitre… Et apparait.. le graaal: l’itinéraire sur la page finale ! Il n’y a pas un lieu pour me déplaire, et chacune des activité sélectionnées grâce à l’algorithme m’enchantent !! Au programme : Prendre le téléphérique du Mont Sulphur; randonner à cheval jusqu’à la Plaine-des-Six-Glaciers… ou encore.. tant d’idées incroyables..

 

 

Alors maintenant, j’hésite entre commencer par Flâner dans les ruelles du Vieux-Montréal: Avec ses pavés ronds, ses fortifications et ses places réaménagées. Quelques coups d’oeil de ci de là condensent l’histoire depuis 1685 à nos jours. Pour un moment de calme, Stop à la basilique Notre-Dame de Montréal, splendide exemple du style néogothique avant de changer d’horizon…

Dans ma quête de l’itinéraire parfait (oui effectivement j’ai testé tout plein de combin’ pour m’en mettre plein les yeux), j’ai trouvé le plan pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux! L’Haut-da Cieux, la plus haute promenade mains libres au monde sur un rebord de 1,5 m de largeur. Ca en jette oui. Faire le tour de l’observatoire de la Tour, à 356 m dans les airs (soit 116 étages), retenu à un rail de sécurité aérien grâce à un harnais, « Merci mais non merci diront certains », perso je pense que ce serait l’expérience de ma todo surement la plus palpitante de Toronto…

S’il y a des lieux si paisibles qu’ils ont le pouvoir de faire s’envoler les moindres soucis de la vie… d’autres types apportent calme et sérénité comme ces chalets nichés sur les rives du lac Emeraude de l’Emerald Lake Lodge. En sortant sur le balcon de votre chambre, vous êtes presque éblouis par le bleu lumineux de l’eau. L’air est doux, le couvre-lit épais. Pas besoin d’allumer la cheminée…

« Lors de votre diner au Mount Burgess, vous goûtez du bison, plat typique des Rocheuses. Dehors, le crépuscule magnifie le paysage. Une poignée de fleurs rouges, un bloc de neige et quelques nuages roses apportent les dernières touches de couleur à ce sensationnel tableau qui s’assombrit. Tout est calme. A peine entendez-vous la musique s’échappant du chalet où un mariage est célébré. »

Bon, on part quand là car ça donne vraiment envie ?! Une fois la suggestion d’itinéraire affichée, si vous cliquez dans un des lieux ou activités vous pouvez obtenir plus d’information en vous rendant sur le site de l’office du tourisme correspondant, tout est bien dosé, pour un résultat très réussi…

 

Le monde de la publicité n’a jamais été aussi bouillonnant, la preuve en est ! Le domaine du marketing est plus que jamais celui de l’anticipation, du règne des algorithmes prédictifs et de la création du contenu de marque pour rester à l’affût d’un marché challengé par l’émergence des réseaux sociaux, de la vidéo, mais aussi des blogueurs. Alors quand tout cela est compilé au voyage, ON SUR-KIFF !! Ce concept – vraiment original, est ludique et sort totalement de ce que l’on a l’habitude de voir se faire faire par les organisme de voyages ou office du tourisme ! Tout le potentiel du Canada est exploité, et tous les clichés sont démontés en quelques pages. L’envie tester de nouveaux critères se fait ressentir, j’ai  peur d’échapper à la visite de ma vie, ou rater l’activité, THE ACTIVITE A FAIRE.. Une seule envie.. découvrir et ou redécouvrir de nouveaux itinéraires (en vrai)! 🙂

Si vous aussi vous voulez tester la plateforme et générer votre itinéraire sur mesure, rendez-vous ici !

 

 

Cet article vous est proposé par Dettachée dans le cadre d’un partenariat avec M Publicité pour Destination Canada.  100% des opinions sont personnelles.