Coup de comm’ avec Paris Hilton réussi pour la marque Sodastream

Coup de comm’ avec Paris Hilton réussi pour la marque Sodastream

 

La marque d’eau gazeuse Sodastream lance « NanoDrop » afin de promouvoir l’utilisation de l’eau du robinet et de ses produits ! 

SodaStream International Ltd. (NASDAQ : SODA), marque d’eau gazeuse numéro 1 mondiale, pour les intimes, est la marque à l’origine de « NanoDrop » ; nouvelle campagne marketing amusante du premier avril dont on vous parlait sur les réseaux sociaux il y’a quelques temps..

Cette campagne qui nous avait vraiment interpellés, dans laquelle intervient notamment l’une des plus célèbres personnalités et entrepreneuses de télévision et de médias d’aujourd’hui, à savoir l’emblématique Paris Hilton. Une campagne visant à attirer l’attention sur le fléau environnemental auquel notre planète est confrontée en raison de la pollution issue des bouteilles d’eau en plastique à usage unique.

Paris Hilton chercheuse (ou presque!) c’est ce que laisse penser la vidéo publiée par le compte Facebook «NanoDrop», où la jeune femme vanter les mérites d’une eau pétillante 5000 fois plus hydratante qu’une eau gazeuse classique, conditionnée dans une minuscule bouteille de quelques centimètres de hauteur seulement : NanoDrop. Une invention qui permettrait de limiter notre consommation de plastique et donc, la pollution. Cette fausse publicité est en fait un poisson d’avril légèrement en avance créé de toutes pièces par la marque israélienne de machine à soda et eau gazeuse, SodaStream.

 

Au début de la vidéo, la start apparaît devant un aquarium vêtue d’un manteau fait de bouteilles en plastique. Elle explique que ce qu’elle porte «a été trouvé dans l’estomac de tortues de mer», une situation «trop triste». «Les bouteilles en plastique empoisonnent la planète. J’ai donc décidé d’inventer une solution miraculeuse», poursuit-elle avant d’entrer dans «l’Institut Paris Hilton pour les Solutions contre la Pollution Plastique, le PHIPPS».

Son invention ? «Une forme condensée, à la pointe de l’innovation en eau pétillante (….) 5000 fois plus désaltérante que de l’eau. Une goutte de NanoDrop est l’équivalent d’un verre d’eau classique. Ce qui signifie moins d’eau, moins de bouteilles en plastique, des tortues heureuses, Paris heureuse ! C’est magique ! » s’exclame-t-elle tout sourire face caméra. «Regardez comme vous avez l’air tellement 2003 à porter vos bouteilles en plastique jusqu’à chez vous. Désormais avec NanoDrop (…) vous avez l’air fabuleux», lâche Paris Hilton pour finir de nous convaincre. A la fin de la vidéo, elle promet d’offrir à «chaque personne sur terre» une NanoDrop et indique qu’il faut aller sur le site nanodrop.com pour se la procurer. C’est en allant sur la page à son image, toute remplie de rose et de chihuahuas, que l’on tombe sur une seconde vidéo intitulée «DERNIÈRE INFORMATION : Paris Hilton s’excuse pour le fiasco de plusieurs milliards de dollars».

sodastream

 

La jeune femme y explique que finalement, «NanoDrop n’est pas 5000 fois plus désaltérante qu’une eau gazeuse normale» et qu’en fait «c’est à peu près pareil». Avant de dévoiler le pot aux roses : «Heureusement pour l’humanité, j’ai déjà trouvé une nouvelle solution pour sauver la planète des bouteilles en plastique… Sodastream».

La campagne a été produite par l’agence créative Allenby Concept House, et les vidéos ont été réalisées par Ohav Flantz. Afin de créer un sentiment de crédibilité autour du canular du premier avril avant la révélation, un site Web NanoDrop ainsi qu’une page Facebook ont été lancés quelques jours avant la journée du poisson d’avril. Les plateformes ont fourni des informations sur la société fictive ainsi que des renseignements sur le futur lancement du produit, tout en dissimulant le lien avec SodaStream. Pour ajouter du crédit à ce produit imaginaire, le professeur Ron Naaman de l’Institut des sciences Weizmann, qui est expert dans le domaine des produits électroniques moléculaires, a témoigné de son soutien en faveur de NanoDrop. Approuvant la recherche et le produit révolutionnaire, le professeur Naaman avait déclaré qu’il « [était] susceptible de représenter une avancée importante dans le domaine des nanotechnologies.

avis-dettachee

Quoi qu’on en dise, s’il est traité avec humour et second degré, le message reste le même : boire de l’eau du robinet permet de diminuer ses déchets plastiques, et jusque là c’est vrai. La marque entend ainsi défendre une cause très sérieuse – l’environnement – avec un discours très second degré – Paris Hilton dans toute sa splendeur – pour toucher le maximum de gens. Un joli coup de com pour la marque israélienne!